Imprimer

efficience-200pxExternaliser les audits internes qualité sécurité environnement

Pour améliorer l'organisation des PME

L’entreprise qui possède un système de management certifié ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001, doit planifier et réaliser des audits internes. Selon notre expérience, ces audits sont trop souvent considérés comme un mal nécessaire – indispensable au maintien d’une certification - alors qu’ils constituent un outil de progrès pour détecter les éventuels dysfonctionnements d’une organisation et susciter des propositions d’amélioration.

Les buts de l’audit interne et de l’audit de certification diffèrent

L’audit « tierce partie » réalisé par des organismes certificateurs accrédités, porte sur l’ensemble de l’organisation ; il permet de statuer sur une certification d’entreprise – ISO 9001 , ISO 14001, OHSAS 18001 etc.

L'audit interne se focalise de façon plus approfondie sur un aspect de l’organisation – un processus par exemple. Cet audit favorise la prise de recul des personnes auditées et facilite l’instauration d’une réflexion visant à améliorer la mise en œuvre et l’efficacité d’un mode de fonctionnement. L’audit interne peut parfaitement être réalisé par des membres du personnel, préalablement formés. Il peut aussi être confié à des partenaires extérieurs, auditeurs de métier. Quelque soit le cas de figure, réalisé dans les règles de l’art et de façon suffisamment approfondie, l’audit interne est utile pour :

  • alimenter l’entreprise en informations de pilotage
  • contribuer – avec la revue de processus - à dynamiser le système qualité et
  • améliorer l’organisation et son système de management.

Pour autant, en particulier dans les PME, chacun doit gérer son temps et ses priorités ; il faut donc aller à l’essentiel. L’externalisation – même partielle - permet de se recentrer sur le cœur de métier, en visant une meilleure affectation des ressources.

Audits internes Q S E : contribution à la compétitivité de l’entreprise

La sous-traitance ne se restreint plus au seul secteur de la production, cette pratique s’est généralisée aux autres fonctions de l’entreprise. On parle désormais d’externalisation pour évoquer une décision de gestion qui implique de confier à une entreprise extérieure toute tâche ne relevant pas du métier ou ne faisant pas partie du savoir-faire fondamental. Externaliser la réalisation des audits internes (Q.S.E.) :

  • résulte d'une volonté de réduire les coûts fixes afin d'abaisser le seuil de rentabilité
  • permet de mieux utiliser ses ressources internes, en se recentrant sur le cœur de métier
  • permet de bénéficier des compétences d'un auditeur de métier, qui est aussi conseil en qualité des organisations
  • sans lien hiérarchique avec la direction de l’entreprise auditée, l’auditeur est force de proposition, en toute indépendance

SGS ISO 9001 FR TCL HR

 

 

Dextral, qualifiée OPQCM, certifiée ISO 9001 et ISO 14001, contribue à améliorer la qualité et la compétitivité