Imprimer

Certification ISO 9001 : coûts du projet / contribution à la performance

 Les projets visant à mettre en place puis pérenniser et améliorer un système de management de la qualité dans la perspective, par exemple, d’une certification ISO 9001 (ou autres référentiels sectoriels), fournissent le « fil rouge » d’une réflexion organisationnelle adaptée aux PME. En dépit de cela, dans une conjoncture difficile, les dirigeants se posent la question du coût de ces projets, du retour sur investissement : « la qualité coûte, mais qu’est ce que cela apporte ? »

Coût de l’accompagnement conseil ?

Lorsque la décision d’engager un tel projet est prise, le support d’une structure de conseil permet de bénéficier de la compétence technique, de la méthodologie, du savoir-faire en matière de conduite du changement, de consultants qui garantissent l’intérêt et le succès de la démarche engagée tant du point de vue organisationnel et managérial que de celui de l’atteinte de l’objectif de certification. Cet accompagnement ayant un prix, il est d’autant plus important de bien choisir son partenaire conseil.

Coûts de mise en œuvre et de gestion d’un système qualité ISO 9001 ?

Le coût des ressources internes mobilisées sur ce projet (ressources humaines, équipements matériels), représente une charge généralement peu élevée dès lors que la mise en œuvre puis la gestion au quotidien d’un système de management de la qualité (ou tout autre système de management) repose sur l’ensemble de l’entreprise et non pas sur le seul correspondant qualité. Bien entendu, un retard d’investissement, par exemple dans le domaine de la métrologie, ou par manque de respect de la règlementation applicable au secteur d’activité, ne saurait être imputable directement au coût d’un système de management de la qualité.

Le coût de la certification ISO 9001 ?

Lorsque l’entreprise qui a mis en œuvre un tel système, souhaite obtenir une reconnaissance, internationale, elle peut s’engager vers une démarche volontaire de certification ISO9001. Dans ce cas, le coût de l’organisme certificateur - sur un cycle de certification de 3 années comprenant un audit initial, puis deux audits de suivi - dépend de la taille de l’entreprise ainsi que du nombre de sites.

… Et la contribution de ces projets à la performance de l’entreprise, à sa compétitivité !

1. La satisfaction des clients pour fidéliser et s’ouvrir de nouveaux marchés

Un projet qui donne l’opportunité de remettre en cause ses convictions concernant le marché, les clients et leurs attentes. La mise en œuvre d’un système de management de la qualité (certifié ISO 9001 ou selon un autre référentiel sectoriel – ISO 22000, EN 9100, ISO 13485, …) permet ainsi de rassurer les clients et garantit le respect de certaines exigences (fourniture régulière d’un produit et/ou service conforme aux exigences clients ainsi qu’aux exigences légales et réglementaires).

2. Améliorer l’organisation, réduire les risques, maitriser ses processus

L’organisation doit permettre à l’entreprise d’être plus agile, plus réactive et plus rentable. La mise en place de processus (base d’un projet ISO 9001) permet de décrire le qui fait quoi, quand et de mettre l’accent sur l’échange d’informations essentielles ; mais aussi d’optimiser les ressources. Un travail qui est l’occasion d’identifier les principaux dysfonctionnements. Une opportunité pour réduire les gaspillages à tous les niveaux de l’entreprise (tâches sans valeur ajoutée, surproduction, temps d’attente, transports inutiles, stocks inutiles, réalisation de pièces défectueuses, …). L’identification des gisements de valeur doit être pragmatique et faite en étroite collaboration avec le personnel de l’entreprise. Les améliorations ne seront effectives que si les nouvelles dispositions sont comprises et acceptées par tous.

3. Définir des indicateurs de performance pertinents

Le regard porté sur les processus s’accompagne de la définition d’indicateurs de performance, en relation avec les buts à atteindre, cohérents avec la stratégie et les buts de l’entreprise. Chaque processus décrit est ainsi surveillé par un indicateur ; lequel permet ensuite de fixer des objectifs clairs et appropriés.

 Ainsi, un projet de certification ISO 9001, doit être envisagé comme une démarche à long terme, visant à améliorer la compétitivité des entreprises, à les pérenniser. Un bon système de management assure le retour sur investissement au regard des coûts engagés à court terme !

SGS ISO 9001 FR TCL HR

 

 

Dextral, certifiée ISO 9001 et ISO 14001, contribue à améliorer la qualité et la compétitivité des entreprises